Vue d’ensemble des stades de la Liga et de la ligue 1

stade football

Le stade de football est l’âme d’un club. Le stade représente l’identité, l’histoire, la culture d’un club. C’est le lieu de rencontre de milliers de fans, qui au coup de sifflet final d’un match, regardent leurs agendas pour voir la date de la prochaine rencontre. C’est un endroit magique qui offre une atmosphère unique. 22 joueurs s’affrontant sur le rectangle vert pendant qu’en tribune, les spectateurs profitent d’un spectacle qui défoule les passions, hélas parfois un peu trop.

Le stade de football fait partie du cadre de la ville, il fait partie du patrimoine et est l’un des monuments les plus visités, y compris en dehors des jours de match. C’est sans surprise, que des stades mythiques tels que le Camp Nou ou le Santiago Bernabeu génèrent plus de visites que certains des musées les plus réputés du monde.

Le stade est un élément clé dans la stratégie d’un club, qu’il soit petit ou grand, vieux ou nouveaux, il sera toujours nécessaire de l’intégrer dans la stratégie d’un club pour en faire en lieu de convivialité, de joie et de fête.

Nous l’avons dit, le stade est un élément symbolique mais que se passe t-il lorsqu’une équipe joue dans une enceinte à moitié vide, sans ambiance, ou trop peu ? La réponse est simple, c’est un réel problème qui doit être traité en priorité par tous les clubs.

Que préférez-vous, un stade de 50.000 places avec 20.000 spectateurs ou un petit stade d’un quartier populaire de 10.000 places à guichet fermé ? En tant que spectateur, aucun doute, la seconde option est de loin la meilleure pour s’assurer une expérience digne de ce nom. On pourrait prendre en exemple le cas de Leganés, club espagnol de la banlieue de Madrid qui a un stade d’une capacité qui dépasse de justesse les 10.000 places, mais qui est toujours à guichet fermé. l’ambiance y est électrique, et les plus grands ont bien du mal à aller y gagner. C’est le football dans son état le plus pur, un stade plein à craquer, des fans chantant jusqu’à se casser la voix, des familles profitant d’un dimanche au soleil.

Néanmoins d’un point de vue plus professionnel, il est certainement mieux d’avoir un grand stade à moitié vide et d’avoir la possibilité de créer une réelle stratégie de fan engagement avec des objectifs précis à court, moyen et long terme pour réussir à remplir peu à peu le stade.  Le cas du petit stade plein à craquer est bien beau, mais si le club souhaite grandir, cela passera forcément par un agrandissement  du stade ou la construction d’un nouveau. On l’a vu dans le passé, la construction d’un nouveau stade est un exercice périlleux et nombreux sont les clubs qui ne sont pas parvenus à joindre les deux bouts après avoir inauguré leur nouveau temple.

La Ligue 1

Voyons ensemble les principales caractéristiques des stades de la ligue 1 de la saison 2016/2017

affluence L1

Premier constat qui n’a guère de mystère, les stades les plus grands sont les plus récents. Marseille, Lyon et Lille occupent respectivement les 3 premières places du classement en termes de capacité. Avec l’organisation de l’euro 2016 en France, nombreux sont les stades qui en ont profité pour se rénover, comme se fut le cas pour les clubs allemands lors de la coupe du monde 2006. L’Euro à défaut de permettre à la France de remporter le trophée, nous aura permis, d’avoir de beaux stades, qui devraient permettre de franchir un palier au niveau de la fan expérience, en offrant des stade ultras connectés et favoriser la révolution digitale du sport.

Si l’on s’attarde sur le tableau ci-dessus, on pourra par exemple constater que Marseille a la deuxième meilleure affluence, mais quand on se réfère au taux de remplissage, l’OM compte seulement un taux de  60,5% et occupe donc la 15e place à ce petit jeu là.

Les stades de L1 ont une capacité moyenne de 31.000 places pour une affluence moyenne de 21.000 spectateurs ce qui représente un taux de remplissage de 66,5%.

Le championnat français, qui est considéré comme un championnat inférieur à celui de ses voisins anglais, espagnols ou allemands pour son niveau sportif, pourrait facilement faire grimper sa valeur si l’atmosphère dans les stades étaient plus électriques.

Et non, il n’est pas nécessaire d’avoir la meilleure équipe pour remplir son enceinte. Le tableau ci-dessus me contredis puisque le PSG avec un taux de remplissage proche de 95% est de loin le leader de la L1. Oui, les investisseurs qataris ont bien aidé et oui avoir Di Maria, Ibrahimovic, Thiago Silva, et maintenant Neymar au sein de l’équipe suffit à remplir le stade. Mais le PSG ne démérite pas pour autant puisque le club de la capitale à mis en place une stratégie marketing digne des meilleurs d’Europe (nous l’étudierons dans un post à venir).

En effet, si l’on oublie le PSG, les 4 clubs suivants (Nancy, Guingamp,Caen et rennes) sans leur manquer de respect, ne sont pas les plus beaux à voir jouer et pourtant leur taux de remplissage est bien supérieur à celui de clubs plus réputés.

De nombreux facteurs sont à prendre en compte au moment d’analyser le taux de remplissage d’un stade. Mon club est-il dans une grande ville ? Cette ville respire t-elle le foot ? Le stade est-il facile d’accès ? Les familles s’y sentent-elles en sécurité ? Le spectacle sportif est-il à la hauteur ?

Il y a effectivement des cas plus compliqués que d’autres, mais je vous garantie qu’il est toujours possible d’avoir des résultats en adoptant la bonne stratégie.

La Liga

estadios

On en parlait auparavant, c’est le club de Leganés qui occupe la première place de la Liga au niveau du taux de remplissage. Le stade est petit, mais tout le mérite revient au club qui compte dans ses rangs des joueurs brillants mais aussi et surtout une équipe de communication digne des plus grands clubs d’Europe. Et il n’y a pas de doute à avoir que si le stade était plus grand, ils n’auraient aucun mal à le remplir !

La majorité des équipes a un taux de remplissage compris entre 75 et 85% ce qui est très positif pour la Liga. Cela n’est pas surprenant quand l’on sait que tous les weekends s’affrontent des équipes telles que Malaga, le Betis, le Fc Séville, l’Athletic Bilbao, le Real, le Barca ou l’Atletico de Madrid.

La liga profite pleinement de son niveau sportif pour remplir ses stades. Et petit à petit, la majorité des clubs mettent en place une réelle stratégie pour continuer à augmenter ces chiffres. Les campagnes d’abonnements sont de plus en plus travaillées et pensées pour le spectateur.

Le Real et le Barca sont des cas à part, tous les deux possèdent un stade énorme, pratiquement toujours plein, néanmoins au niveau de la stratégie on ne peut les comparer aux autres clubs. Ces deux équipes comptent des fans dans le monde entier et pourraient remplir leur stade avec uniquement des touristes s’ils le souhaitaient. Néanmoins les deux, réalisent un très bon travail de communication pour rester fidèles à leurs valeurs et identités.

N’oublions pas non plus, le nouveau jouet de l’Atlético de Madrid qui à peine inauguré, s’est vu remettre l’organisation de la finale de la Champions 2019.

Conclusion

C’était à prévoir, La liga est plus attractive que la ligue 1 au niveau sportif et cela se reflète dans les stades avec un taux de remplissage de 66% pour la ligue 1 contre 72% pour la Liga.

Le niveau sportif est un facteur essentiel dans l’explication du taux de remplissage mais nombreuses sont les stratégies qui peuvent être adoptées dans le cas d’un club moyen.

Prenons l’exemple de Newcastle et ses 51 106 spectateurs ou du VFB Stuttgart, deux clubs évoluant en deuxième division l’an dernier et qui figurent parmi les 30 clubs avec la meilleure affluence !

Le tout est de savoir construire une identité pour le club, qui le rattache à sa ville et à ses habitants. Il faut créer un sentiment d’appartenance qui permettra de garantir la pérennité d’un club.

Publicités

Laisser un commentaire